IFAJ félicite la Nouvelle Guilde géorgienne

Deux anciennes de la 2017 IFAJ/Dupont Pioneer Master Class ont aidé à établir l’Association des journalistes agricoles géorgiens le mois dernier. La nouvelle Guilde a été présentée à une trentaine de journalistes agricoles de toute la Géorgie le 27 octobre lors d’un atelier de perfectionnement professionnel dans la capitale géorgienne, Tbilissi.

Fondateurs de l’Association des journalistes agricoles géorgiens quelques instants après avoir affrété leur nouvelle guilde (de gauche): Natalia Tsiskarashvili, Nestan Mermanishvili, Rusudan Gigashvili, Tamar Bolkvadze, Demetre Ergemlidze et Maia Mamulashvili.

Maia Mamulashvili de Voice of Kakhétie, un journal agricole régional et un portail Web, et Nestan Mermanishvili de Moli à Kakhétie, un projet consacré à l’amélioration des revenus des petits agriculteurs de l’est de la Géorgie, mis en œuvre par le Bureau du HEKS/REEP dans le Caucase du Sud et financé par le gouvernement suisse-a assisté à la classe de Master et le 2017 IFAJ Congrès en Afrique du Sud.

Maia Mamulashvili, de la 2017 Master Class, dépose les documents nécessaires pour établir l’Association des journalistes agricoles géorgiens à Tbilissi, en Géorgie.

En tant que deux des fondateurs de la nouvelle Guilde, ils ont invité le Secrétaire général de l’IFAJ, Steve Werblow, qui faisait des recherches en Géorgie en octobre, pour saluer le groupe au nom d’IFAJ et mener des sessions de perfectionnement professionnel pendant sa visite.

Les journalistes présents à l’atelier représentaient la presse écrite, la radio, la télévision et le Web. Au cours de l’introduction de la Guilde, un journaliste de longue date a déclaré : « Je fais ce travail depuis des années et pourtant je n’ai jamais réalisé que j’étais un journaliste agricole.

Maia Mamulashvili présente 30 collègues de toute la Géorgie à la nouvelle Association des journalistes agricoles géorgiens lors d’un atelier d’octobre à Tbilissi, en Géorgie. Maia a participé à l’IFAJ/Dupont Pioneer Master Class en Afrique du Sud en avril dernier.

Mermanishvili affirme que c’est un défi commun dans les médias géorgiens, le métier de journalisme agricole est souvent négligé, même par les gens qui la pratiquent. L’un des objectifs de la nouvelle guilde georgienne est de sensibiliser à l’importance du journalisme agricole et au rôle que jouent les journalistes dans le flux d’informations vers et de la campagne.

Werblow a déclaré être chanceux de pouvoir participer au lancement de la Guilde.

« C’était un honneur de se joindre aux fondateurs de l’Association des journalistes agricoles géorgiens dans la salle publique de Tbilissi au moment de la création de l’association, et de ressentir l’enthousiasme qu’ils ont partagé en leur faisant vivre leur guilde », dit-il. « Pour ensuite rencontrer le jour suivant une salle remplie de professionnels dévoués et aider l’organisation à faire ses premiers pas — réunir ses collègues et s’engager dans le perfectionnement professionnel — a été une expérience formidable. »

« J’espère que IFAJ aura l’occasion d’accueillir bientôt la Guilde géorgienne en tant que membre », ajoute-t-il.

Steve Werblow, Secrétaire général d’IFAJ, et Nestan Mermanishvili, l’un des fondateurs de l’Association des journalistes agricoles géorgiens, se détendent après le coup d’envoi de l’Association. Steve, qui était en Géorgie des recherchant des histoires, a dirigé des séances de perfectionnement professionnel au coup d’envoi.

L’importance du lancement de la guilde est évidente dans la quantité de diffusion et d’article et espace rédactionnel consacrés à la couverture dans les médias géorgiens. La couverture médiatique peut être vue en ligne ici, ici and ici.

Crédit photo: Steve Werblow